Sauvons la Chapelle St Yves

08 décembre 2017

Vannes. Un couple fait don d’un million d'euros pour rénover une chapelle

La chapelle en vu d'être sauvée.

vannes-un-couple-fait-un-don-d-un-million-d-euros-pour-renover-la-chapelle

Un don d’un million d’euros vient d’être effectué à la ville de Vannes par Annick et Jean Nivès, couple vannetais, pour restaurer la chapelle Saint-Yves, près du collège Jules-Simon. Elle ne sera pas désacralisée mais deviendra un lieu cultuel et culturel. Fin des travaux d’ici 4 ou 5 ans. Une souscription publique va être lancée dans les prochains jours.

C’est Noël avant l’heure pour la Ville de Vannes. Elle vient de recevoir un chèque d’un million d’euros pour restaurer la chapelle Saint-Yves située près du collège Jules-Simon. Les bienfaiteurs sont Vannetais. Il s’agit d’Annick et Jean Nivès. Ce dernier n’est autre que l’ancien patron des Transports Nivès qui ont compté jusqu’à 130 salariés, route de Nantes, avant que l’entreprise ne soit vendue en 1988.

L'urgence des travaux

Le couple qui fréquentait les offices du dimanche jusqu’à la fermeture de la chapelle au public il y a 26 ans conserve un attachement particulier à cet édifice singulier. Sa nef d’un seul tenant la rend unique en Bretagne. Il n’y en aurait que dix en France. Le maire David Robo a toujours du mal à croire à ce don inespéré qui va permettre d’enclencher les travaux de la chapelle qu’il est urgent de sauver.

Aujourd’hui, des fissures sont visibles sur la voûte, sur les murs d’enceinte, sur les hauts et bas reliefs. Un échafaudage de soutènement a dû être posé à l’entrée du chœur, pour éviter un effondrement. Cette ceinture sera d’ailleurs renforcée et étendue dès la semaine prochaine. Des fientes de pigeons sont visibles un peu partout. Le plancher des coursives est désormais ajouré et impraticable. La charpente présente des signes d'affaissement.

Des témoins ont été placés pour observer les mouvements de l’édifice et surveiller les conséquences des micro-tremblements de terre. « Pour l’instant, la chapelle semble stable », rapporte François Ars, historien et adjoint au maire en charge des espaces publics.. Pour autant, il est urgent que des travaux soient entrepris pour sauver définitivement ce joyau du patrimoine vannetais.

Souscription et appel d'offres

Une souscription publique va être lancée dans les prochains jours. Le lancement d’un appel d’offres pour trouver un maître d’œuvre pour réaliser les études sur la réfection de la chapelle Saint-Yves sera à l’ordre du conseil municipal de vendredi.

Quel sera l'avenir de la chapelle Saint-Yves ? « Elle ne sera pas désacralisée », annonce le maire David Robo qui a rencontré à plusieurs reprises l’évêque à ce sujet.

Un groupe de travail va se mettre en place. Le curé de la cathédrale et la principale du collège Jules-Simon en feront partie. Tous plancheront sur un cahier des charges pour déterminer l’utilisation qui pourra être faite du lieu. Il restera cultuel (des offices y seront célébrés en dehors des jours d’ouverture du collège) et deviendra aussi culturel (des répétitions de la chorale et des expositions pourront être organisées par l’établissement scolaire). Une nouvelle page de l'histoire de cet édifice emblématique du centre-ville de Vannes va s'écrire
Ouest France
https://www.ouest-france.fr/bretagne/vannes-56000/vannes-un-couple-fait-un-don-d-un-million-pour-renover-la-chapelle-saint-yves-5430657

Posté par Chapelle St Yves à 10:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]


24 janvier 2017

Quelques bonnes nouvelles

Vannes. Visite guidée de la chapelle St-Yves qui cherche ses sauveurs

Reportage

La ville doit trouver cinq millions d’euros pour restaurer la chapelle Saint-Yves, édifice fermé au public depuis une vingtaine d’années. Un appel à financement participatif sera lancé en mars. Visite en exclusivité.

La ville de Vannes doit trouver cinq millions d’euros pour restaurer la chapelle Saint-Yves, construite au XVIIe siècle. Situé près de l’Hôtel de ville, l’édifice est fermé au public depuis une vingtaine d’années.

Des fissures sont observables sur la voûte, sur les murs d’enceinte, sur les haut et bas reliefs. Un échafaudage de soutènement a dû être posé à l’entrée du chœur pour éviter un effondrement. Des fientes de pigeons sont visibles un peu partout. Le plancher des coursives est désormais ajouré et impraticable.

Un appel à financement participatif sera lancé en mars. Cinq millions d’euros devront être réunis.

« On ne peut pas s’élever contre les destructions à Palmyre en Syrie et laisser ce monument de notre patrimoine se dégrader. Il est temps d’intervenir », estime François Ars, historien et adjoint au maire en charge des espaces publics.

OUest France 23 janvier 2017

Posté par Chapelle St Yves à 15:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Où en est la Pétition

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Maire_de_Vannes_Proteger_leglise_Saint_Yves/?pv=6

petition st yvesMErci à vous 1654 signature

Posté par Chapelle St Yves à 14:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 février 2016

Nouvelles photos du choeur de St Yves février 2016

dernières Photos 027on peut observer de nombreuses déjections de pigeons, ainsi que beaucoup de fissures.

dernières Photos 028

dernières Photos 030

dernières Photos 035

Posté par Chapelle St Yves à 10:34 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Autel de St YVes actuellement

dernières Photos 045

Posté par Chapelle St Yves à 09:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]


06 février 2016

Retable

retable-st-ignace-vannes

Posté par Chapelle St Yves à 14:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 février 2016

Plus de 1000 signatures Merci

petition

Posté par Chapelle St Yves à 08:58 - Commentaires [1] - Permalien [#]

03 février 2016

Aperçu de son histoire

Vannes a connu au XVIIe siècle un extraordinaire essor religieux qui s'est traduit par l'installation de nombreuses communautés et la construction de plusieurs couvents, maisons de retraite ou chapelles. Le collège, fondé au XVIe siècle, conserve un monument typique de ce réveil religieux, la chapelle Saint-Yves, édifiée de 1661 à 1684, grâce aux jésuites et à la générosité de plusieurs familles de notables de la région. La façade est un bel exemple de style classique avec ses deux niveaux décorés de pilastres à l'antique, d'un médaillon de la Vierge et du monogramme du Christ : « IHS, Jesus hominum Salvator'. L'architecte est le frère Charles Turmel, assisté de l'architecte vannetais Jean Caillot en 1678. Le voûtement est réalisé par le Nantais Mathurin Bussonière de 1681 à 1684. La pieuse Catherine de Francheville aide l'entreprise par ses générosités, mais refuse toute inscription de remerciement, préférant qu'on fasse graver sur le linteau du portail : » Fundavit eam Altissimus », « C'est le Très Haut qui a construit cette chapelle '.

Source : Topic

Le gouverneur de Vannes, Claude de Lannion, offre 3 000 livres pour la confection de ce retable de Jean Boffrand, retablier nantais. Le corps central aux colonnes de marbre noir à chapiteaux corinthiens est flanqué de deux ailes dont les niches sont meublées de deux statues plus récentes. Le tableau est consacré au triomphe de saint Ignace de Loyola.

Source : Topic

Posté par Chapelle St Yves à 14:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Quelques photos de l'état de la chapelle

dernières Photos 003

dernières Photos 015

dernières Photos 023

dernières Photos 025

dernières Photos 026

Posté par Chapelle St Yves à 10:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Il semblerait que le St Curé d'Ars y soit venu.

 

ZeBoba05yvN_K0paTmSjhUsQQugPage extraite du livre : "Vos papier Messieurs!..." Auteur Mr de Galzain (source Mr Morio)

extrait-passage-livre

Posté par Chapelle St Yves à 10:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]