La chapelle en vu d'être sauvée.

vannes-un-couple-fait-un-don-d-un-million-d-euros-pour-renover-la-chapelle

Un don d’un million d’euros vient d’être effectué à la ville de Vannes par Annick et Jean Nivès, couple vannetais, pour restaurer la chapelle Saint-Yves, près du collège Jules-Simon. Elle ne sera pas désacralisée mais deviendra un lieu cultuel et culturel. Fin des travaux d’ici 4 ou 5 ans. Une souscription publique va être lancée dans les prochains jours.

C’est Noël avant l’heure pour la Ville de Vannes. Elle vient de recevoir un chèque d’un million d’euros pour restaurer la chapelle Saint-Yves située près du collège Jules-Simon. Les bienfaiteurs sont Vannetais. Il s’agit d’Annick et Jean Nivès. Ce dernier n’est autre que l’ancien patron des Transports Nivès qui ont compté jusqu’à 130 salariés, route de Nantes, avant que l’entreprise ne soit vendue en 1988.

L'urgence des travaux

Le couple qui fréquentait les offices du dimanche jusqu’à la fermeture de la chapelle au public il y a 26 ans conserve un attachement particulier à cet édifice singulier. Sa nef d’un seul tenant la rend unique en Bretagne. Il n’y en aurait que dix en France. Le maire David Robo a toujours du mal à croire à ce don inespéré qui va permettre d’enclencher les travaux de la chapelle qu’il est urgent de sauver.

Aujourd’hui, des fissures sont visibles sur la voûte, sur les murs d’enceinte, sur les hauts et bas reliefs. Un échafaudage de soutènement a dû être posé à l’entrée du chœur, pour éviter un effondrement. Cette ceinture sera d’ailleurs renforcée et étendue dès la semaine prochaine. Des fientes de pigeons sont visibles un peu partout. Le plancher des coursives est désormais ajouré et impraticable. La charpente présente des signes d'affaissement.

Des témoins ont été placés pour observer les mouvements de l’édifice et surveiller les conséquences des micro-tremblements de terre. « Pour l’instant, la chapelle semble stable », rapporte François Ars, historien et adjoint au maire en charge des espaces publics.. Pour autant, il est urgent que des travaux soient entrepris pour sauver définitivement ce joyau du patrimoine vannetais.

Souscription et appel d'offres

Une souscription publique va être lancée dans les prochains jours. Le lancement d’un appel d’offres pour trouver un maître d’œuvre pour réaliser les études sur la réfection de la chapelle Saint-Yves sera à l’ordre du conseil municipal de vendredi.

Quel sera l'avenir de la chapelle Saint-Yves ? « Elle ne sera pas désacralisée », annonce le maire David Robo qui a rencontré à plusieurs reprises l’évêque à ce sujet.

Un groupe de travail va se mettre en place. Le curé de la cathédrale et la principale du collège Jules-Simon en feront partie. Tous plancheront sur un cahier des charges pour déterminer l’utilisation qui pourra être faite du lieu. Il restera cultuel (des offices y seront célébrés en dehors des jours d’ouverture du collège) et deviendra aussi culturel (des répétitions de la chorale et des expositions pourront être organisées par l’établissement scolaire). Une nouvelle page de l'histoire de cet édifice emblématique du centre-ville de Vannes va s'écrire
Ouest France
https://www.ouest-france.fr/bretagne/vannes-56000/vannes-un-couple-fait-un-don-d-un-million-pour-renover-la-chapelle-saint-yves-5430657